Lionel TARDY - Le candidat de la MAJORITE PRESIDENTIELLE

La Circonscription Infos Liens Articles de presse Contactez-moi Faites un don

Réagir avant qu’il ne soit trop tard

« Nous n’héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l’empruntons à nos enfants ».

Cette citation résume à elle seule toute notre responsabilité vis-à-vis des générations futures.

Notre terre n’est plus assez grande pour satisfaire nos besoins.

Quelques chiffres :

  • 60% des écosystèmes sont exploités au-delà de leur capacité

  • 30000 espèces vivantes disparaissent chaque année

La préservation de notre cadre de vie passe par la mise en place d’une stratégie de développement durable.

Qu’est-ce que le développement durable ? C’est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs.

La protection de l’environnement peut être facteur de développement, mais cela exige une mobilisation de tous.

Les entreprises en particulier (tout comme l’ensemble de la population), sont aujourd’hui prêtes à s’engager dans cette voie. Néanmoins, un véritable effort est nécessaire, y compris sur un plan financier, pour leur permettre d’adapter leur processus, changer leurs habitudes.

Plutôt que de ne réfléchir qu’en terme de contraintes, de nouvelles réglementations, de sanctions, pourquoi ne pas privilégier l’incitation en accompagnant ceux qui s’engagent dans la voie du développement durable et en incitant, ceux qui ne l’ont pas encore fait, au moyen de mesures fiscales adaptées ?

La fiscalité écologique doit être un levier plutôt qu’une arme.

La France, l’Europe doivent montrer l’exemple.

Mais attention, à quoi bon 400 millions d’européens rigoureux, si 3 milliards d’américains et d’asiatiques se complaisent dans le laxisme ?

La France ne doit pas mourir économiquement, avant les autres, dans un air qui ne sera pas forcément plus pur pour autant.

Le danger environnemental doit être traité par le biais d’une approche globale, à l’échelle mondiale.