Lionel TARDY - Le candidat de la MAJORITE PRESIDENTIELLE

La Circonscription Infos Liens Articles de presse Contactez-moi Faites un don

La majorité silencieuse

Ce sont ceux qui, abstentionnistes, électeurs de gauche ou de droite, désespèrent d’un Etat incapable de se réformer.

Ce sont ceux qui face aux défis d'un monde qui bouge sont consternés par une France arc-boutée sur ses acquis.

Ce sont ceux qui, salariés et employeurs, pensent qu’ils doivent regarder l’avenir ensemble, au lieu de s’opposer systématiquement.

Ce sont les classes moyennes qui voient progresser année après année leurs impôts et sont accusés de tous les maux

Ce sont ceux qui voient tous les jours leur pouvoir d’achat baisser faute de réformes.

Ce sont les jeunes qui ne voient comme avenir … que la dette que nous leur léguons.

Ce sont ceux qui sont contre le cumul des mandats et souhaitent voir leurs élus au travail.

Ce sont ceux qui s’indignent du PEU DE PRESENCE de notre député sortant à l’Assemblée Nationale :

  • Aucun rapport parlementaire en 5 ans

  • Aucune intervention en séance en 5 ans

  • 6 questions écrites en 2006

(source : www.assemblee-nationale.fr)

 Ce sont ceux qui sont stupéfaits de voir leur député sortant NON VOTANT sur des sujets fondamentaux :

  • Projet de loi de modernisation du dialogue social (12/12/2006)

  • Projet de loi de financement de la Sécurité Sociale pour 2007 (31/10/2006)

  • Projet de loi pour le développement de la participation et l’actionnariat salarié (11/10/2006)

  • Projet de loi, adopté par le Sénat, sur l’eau et les milieux aquatiques (30/05/2006)

  • Projet de loi pour l’égalité des chances (08/03/2006), etc. ….

(source : http://mondepute.free.fr)

Notre député fait parti des 150 à 200 députés fantômes de l’Assemblée Nationale et plus particulièrement des 50 « cancres » où il figure en troisième position (source : Députés sous influences – Hélène Constanty et Vincent Nouzille - Editions Fayard).

La plupart de ces « cancres » sont des cumulards : déjà très occupés par leur mandat de Maire, de président d’Agglomération ou de président de Conseil Général ou Régional, ils se consacrent à 100% à leurs responsabilités locales, sans jamais participer aux débats nationaux.

Députés enchaînant les mandats depuis 10 ou 20 ans, ex-ministres en phase de décompression, ils ne veulent plus trop se fatiguer et brillent par leur absentéisme.

C’est le cas de notre député sortant qui, en démissionnant de la Mairie d’Annecy, affirme haut et fort qu’il va enfin pouvoir se consacrer à son mandat de député ….. et qui se maintient, en dépit du bons sens, à la tête de la Communauté d’Agglomération d’Annecy, bien qu’il ne soit plus le Maire de la commune principale …

Quelle incohérence : notre Communauté d’Agglomération d’Annecy ne mérite t’elle pas un élu prêt à s’investir à temps plein, avec un mandat unique …. parfaitement incompatible avec un mandat de député qui lui aussi doit s’exercer à temps plein …

N’est-il pas grand temps de mettre un bon coup de balai et de laisser définitivement la place à une nouvelle génération d’hommes politiques prête à s’investir dans un mandat unique.